dimanche 27 mars 2016

Jim Harrison (1937 / 2016)

Péchés capitaux - Jim Harrison - éditions Flammarion - 2015. 


Nous avions découvert l'inspecteur Sunderson en 2012 dans le roman intitulé Grand Maître. Celui-ci y menait sa dernière enquête avant son départ à la retraite. On était totalement séduit par ce personnage désabusé, alcoolique et victime de ses obsessions sexuelles. L'intrigue - la volonté de mettre hors d'état de nuire un gourou aux agissements peu recommandables -, si elle ne manquait pas d'humour, ne semblait pas retenir ni l'attention du lecteur ... ni celle de son auteur. Lui même qualifiant son livre de "faux roman policier", soit pour dire qu'il s'agit - selon lui ou son éditeur - d'un livre supérieur à un roman policier, ou à l'inverse dont la construction n'est pas au niveau d'un bon roman policier!

Sunderson réapparaît dans ce Péchés capitaux ... et on avoue que malgré l'impression que le précédent opus était un "Harrison mineur", au vu de son immense talent, on a qu'une envie : se plonger dans ce livre des retrouvailles. L'ex -policier, désormais à la retraite, s'essaie à vivre une vie moins trouble dans son bungalow du Michigan, mais cette nouvelle existence et vite mise à mal lorsqu'il découvre que ses voisins, la famille Ames, se plaisent à vivre au-dessus des lois, sans aucune estime pour le monde qui les entoure. Sur cette trame classique, mais parfaitement maîtrisée, Jim Harrison approfondit avec élégance les cicatrices de son personnage. Comme dans Grand Maître, le lecteur à la sensation que l'écrivain et l'inspecteur ne font qu'un face à leurs interrogations et leurs failles. Mais là où la précédente enquête se limitait à l'élégiaque, à l'excès de vie, comme une danse sans fin, Péchés capitaux se veut plus mélancolique et apaisé. Le calme n'est toujours pas envisageable, mais la plénitude semble pouvoir être envisageable désormais par éclats. Au final, le roman allie un plaisir de lecture évident à une bouleversante réflexion sur le chemin parcouru tout au long de notre vie. "Vrai grand roman" ou "vrai grand roman policier", Péchés capitaux est un de ces livre que l'on aime intimement. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire