mardi 15 septembre 2015

De si parfaites épouses - Lori Roy - éditions du masque - 2015.



De si parfaites épouses - Lori Roy - éditions du masque - 2015. 



Dans son précédent roman, Lori Roy évoquait le départ d'une famille de Détroit après les émeutes raciales qui s'y déclarèrent en 1967. S'installant à Bent Road, au Texas, ils y découvraient une population se rêvant autarcique et tétanisée par la peur de tout ce qui émane de l'extérieur. Avec De si parfaites épouses, l'auteur revient à Détroit mais cette fois-ci en 1958. La population blanche et puritaine y vit dans un relatif confort, mais s'inquiète des fermetures d'usines annoncées, ainsi que de l'arrivée d'une population noire avec laquelle ils se doivent de cohabiter. Si tout est mis en œuvre pour sauver les apparences, un double fait divers va progressivement morceler cette peinture idyllique : l'assassinat d'une jeune femme noire et la disparition d'une jeune femme blanche et dépendante.

Avec ce deuxième roman, Lory Roy choisit non pas de réinventer, mais d'approfondir les pistes abordées dans Bent Road. Dans chacun de ces deux ouvrages, le mensonge apparaît comme l'unique solution pour préserver les apparences. Chacun s'écoute, s'épie et s'évertue à maintenir l'image d'une réussite et d'un bonheur construit pierre par pierre. L'individuel y est sacrifié au collectif dans un silence glaçant. Lory Roy révèle une fois de plus l'originalité de son style, où la violence intériorisée (le plus souvent) des personnages se confronte à la délicatesse de l'atmosphère décrite, nous plongeant un peu plus encore dans l'effroi.

1 commentaire: