mardi 23 juin 2015

Seuls sont les indomptés – Edward Abbey – traduit par Laura Derajinski et Jacques Mailhos – éditions Gallmeister – 2015 (1956).


Seuls sont les indomptés – Edward Abbey – traduit par Laura Derajinski et Jacques Mailhos – éditions Gallmeister – 2015 (1956).


«(...)tandis que sur la vaste quatre voies à côté d'eux, les voitures rugissaient, sifflaient et tonnaient, acier, caoutchouc et chair, visages sombres derrière les vitres, coeurs battants, mains froides – la folie des hommes et des femmes emmurés dans leurs machines». 

 

2 commentaires:

  1. Alors, alors ? C'est tout ce que tu en dis ? C'est comment ? Me fait envie, celui-ci

    RépondreSupprimer
  2. j'ai beaucoup aimé...mais j'ai vraiment pas le temps pour un "article" en ce moment. Mais quand je "publie" même un extrait, c'est que j'ai sincèrement aimé...mais que j'ai pas le temps en ce moment...Et puis souvent un extrait en dit plus que mon misérable article!Mais oui, le livre est très beau.

    RépondreSupprimer