jeudi 3 avril 2014

Orientalisme – Nicolas Presl – éditions Atrabile – 2014.


Orientalisme – Nicolas Presl – éditions Atrabile – 2014.


Depuis le choc de Priape en 2006, Nicolas Presl nous offre une production singulière et motivante. Creusant un sillon que l'on aurait pu imaginer vite tari, une bande dessinée sans texte et un graphisme anguleux immédiatement reconnaissable. L'auteur ne cesse pourtant de faire évoluer sa narration, d'y injecter de l'innovation à bon escient, et parvient avec maestria à ne jamais tomber dans le pur exercice formel ni dans la vaine illustration. Lorsque Nicolas Presl introduit la couleur dans Heureux qui comme en 2012, c'est pour réinventer la manière dont on décrypte ces images. La couleur y devient un élément essentiel dans notre compréhension du récit. Cette réflexion quant à l'utilisation de la couleur dans le but de faire sens, il la poursuit aujourd'hui avec le somptueux Orientalisme. Album à la beauté graphique sidérante qui réussit à ne jamais se complaire dans sa somptuosité ornementale. D'un bout à l'autre de ce beau voyage en Turquie, l'auteur parvient à incarner ses personnages avec une force inouïe. On est sans cesse tiraillé entre la contemplation, l'obligation pour le lecteur de décrypter chaque image tel un exercice du regard et la réelle émotion qui naît de l'expérience de cette lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire