mardi 1 avril 2014

Après la guerre – Hervé Le Corre – éditions Rivages – 2014.


Après la guerre – Hervé Le Corre – éditions Rivages – 2014.


Dans ce roman noir, Hervé Le Corre nous dresse un portrait de Bordeaux dans l'immédiat d'après guerre. Période où la ville n'a pas encore pansé et réglé les comptes de ses années d'occupation mais qui doit déjà faire face à un nouveau conflit plus lointain: le départ d'une nouvelle génération vers la guerre d'Algérie. A travers les récits entrecroisés de Daniel - jeune appelé - de Jean Delbos - rescapé des camps de concentration - et du terrifiant mais inoubliable commissaire Darlac - jadis collaborateur et nageant toujours en eaux troubles-, Hervé Le Corre invente une fascinante partie d'échec dont aucun ne sortira indemne. Servi par une écriture mêlant lyrisme, réalisme insoutenable des descriptions, sens du dialogue et une construction à aucun moment artificielle, l'auteur se révèle un orfèvre ciselant chacun de ses chapitres avec une égale intensité. A la fin de la lecture de ce beau roman, une évidence s'impose à nous: Hervé Le Corre est un des grands noms du roman noir français actuel.

«Darlac ne dit rien. Retient presque son souffle. Ne pas forcer. Ne pas secouer trop fort cet arbuste. Fruit tombé, fruit gâté. Le voilà qui s'invente des dictons paysans. Il aime ces moments où il observe dans sa main se débattre les êtres qu'il est sûr d'écraser plus tard.»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire