mercredi 11 septembre 2013

Jonathan tome 16 – Celle qui fut – Cosey – éditions Lombard – 2013.


Jonathan tome 16 – Celle qui fut – Cosey – éditions Lombard – 2013.


Album après album, Cosey poursuit son chemin unique, à l'épreuve des innovations de la BD ou de la « grosse machinerie ». Bien évidemment, A la recherche de Peter Pan, Le voyage en Italie, et même la série Jonathan étaient à leur sortie des albums porteurs d'expérimentations que ce soit par leurs mises en pages, leur graphisme mais également par les thèmes des histoires. Aujourd'hui, on guette plus la parution d'un nouveau Cosey avec l'émotion assurée d'y retrouver un ami, un auteur qui a accompagné notre adolescence et qui est resté fidèle à ce qu'il nous avait offert, et ce sans démagogie ni cynisme. Ainsi, on retrouve un de ses décors fétiches (l'Inde), l'aspect éternellement rêveur de Jonathan, les mises en pages soignées et nourries d'enluminures, la référence à une culture 60's (Dylan ou les Beatles par exemple), de forts et mystérieux personnages féminins (à l'époque, on a aimé secrètement Kate, on est aujourd'hui séduit par April / Ambapaly / Lucy...)...même la liste des musiques à écouter en lisant la bd est là !
Mais attention, ne pas se tromper : Cosey est un grand auteur. Tout cela, comme jadis, fonctionne. Il suffit de regarder certaines cases de l'album pour tomber admiratif devant le trait qui s'est progressivement épuré, année après année. Des cages à oiseaux, une branche surplombant un paysage ou des ventilateurs suspendus peuvent y susciter un réel émoi graphique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire