vendredi 6 septembre 2013

Esprit d'hiver - Laura Kasischke - éditions Christian Bourgois – 2013.


     Esprit d'hiver - Laura Kasischke - éditions Christian Bourgois – 2013.

      
      Une seule et unique journée nous est contée dans cet éblouissant roman de Laura Kasischke, celle des fêtes, des réunions de famille et des surprises : celle du 25 décembre. Holly, Américaine, s'y réveille avec un sourd mais tenace sentiment d'angoisse et cette impression que « quelque chose » les avait suivi depuis la Russie.
    Le roman en son entier est sous-tendu par cette crainte, cette faille , qui nous laisse imaginer à chaque instant le pire. Les apparences feutrées et protectrices, accentuées par cette neige abondante et incessante qui se colle aux fenêtres, semblent pouvoir céder à tout moment et révéler une véritable tragédie. Ne pas trop raconter le livre est nécessaire tant il se vit, s'éprouve et force l'admiration. A aucun moment l'auteure ne succombe à une quelconque facilité, à une ostentation de ses effets, et fait une absolue confiance à ses qualités d'écriture. L'apparente simplicité de celle-ci dévoile progressivement toute sa force, et semble nous enivrer par ses couches successives et parfois contradictoires. Tout comme dans Une si lente obscurité de Alain Julien Rudefoucauld, paru également en cette rentrée, le final (dont on se doit de ne rien dire) vient remettre en cause tout ce qui a fait votre lecture. Loin d'être un « tour de passe-passe », la dernière page non seulement vous désarçonne, vous propose de repenser l'ensemble du texte, mais surtout elle vous bouleverse, vous déchire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire