lundi 3 septembre 2012

L’or et le sang – Merwan / Bedouel / Nury / Defrance – éditions 12 Bis – 2012.





Deux personnages, Calixte de Prampéand et Léon Matilo, que socialement tout oppose, sont démobilisés de la Grande Guerre, et ne parviennent pas à réintégrer leur vie d’avant. Ils décident alors de vivre une vie d’aventure et de liberté qui les conduira en terre marocaine.
Sur cette trame simple, les auteurs parviennent à nous faire vivre une aventure exaltante, entre fresque historique et récit d’aventure. On pense souvent à Monfreid, à Burton ou au film inoubliable que fut
L’homme qui voulut être roi. Mais au-delà de toutes ces références, ce qui emporte totalement l’adhésion, c’est la façon dont les auteurs parviennent à maintenir intact, album après album, un même engouement pour le récit et pour ses personnages.
Tout simplement la plus belle série d’aventure du moment.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire