mardi 28 février 2017

Gus, tome 4 : Happy Clem – Blain – éditions Dargaud- 2017


Gus, tome 4 : Happy Clem – Blain – éditions Dargaud - 2017



Huit années se sont écoulées depuis Ernest, le tome précédent de la série Gus initiée par Blain en 2007. Passée l’introduction où nous retrouvons Gus, la suite du copieux ouvrage nous permettra de suivre la nouvelle vie « heureuse » de Clem. Bandit, compagnon de route de Gus, accomplissant de derniers coups d’éclats avant de se ranger, et de vivre une existence de confort en compagnie de sa femme Ava et de sa fille Jamie. 

Clem ne perdrait-il pas dans ce changement d’horizon une part de ce qui le constitue ? Son couple lui-même peut-il vivre sans l’excitation qui composait son passé ?
Découvrir en Clem un héros vieillissant, se nourrissant de sa légende, par-dessus tout amoureux de sa femme et de sa fille est un acte d’une émotion rarement entrevue dans la bande dessinée.
Si le récit est parcouru d’aventures, de rebondissements et de personnages hauts en couleurs, c’est ce même attrait pour une nostalgie de liberté perdue contrebalancée par un amour pour son foyer qui infuse toute sa beauté à l’œuvre. La scène familiale au bord de la plage est à ce titre exemplaire. 


Happy Clem est un livre traversé d’amour et de mélancolie. Chaque trait exécuté par son auteur est porteur de ce même rapport au dessin : une envie d’en découdre, tout autant que de se perdre dans la contemplation.
Il faut encore insister sur l’art du mouvement insufflé par Christophe Blain, non seulement à ses personnages, mais aussi à ses mises en page, à sa narration. On admire chacun de ses gestes comme on se délecte de ceux d’André Franquin.
Je ne peux pas faire de plus grands compliments.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire