lundi 1 juin 2015

Billie Holiday – Munoz / Sampayo – éditions Casterman - 2015 (1991).

Billie Holiday – Munoz / Sampayo – éditions Casterman - 2015 (1991).


Editée pour la première fois en 1991, après avoir été pré-publiée dans le mensuel (A suivre) l'année précédente, Billie Holiday est une œuvre centrale dans la carrière de Munoz et Sampayo. Ils nous y content la douleur et la grâce de la chanteuse de Strange fruit en travaillant la matière même de leur ouvrage avec une maîtrise du découpage et une beauté des images confondantes. Le racisme ambiant est ressenti par le lecteur comme rarement grâce à une richesse des niveaux de lecture qui n'appartient qu'au duo argentin. Le corps même de Billie Holiday devient un enjeu graphique pour José Munoz: du visage blessé, vieilli, boursouflé par les excès et les humiliations, à ses apparitions lumineuses, d'une intensité majestueuse. C'est tout l'album qui se révèle imprégné de cette dualité entre douleur et beauté, dans une émouvante proximité avec l' oeuvre de l'interprète.
 «Je vais vous chanter une chanson qui parle d'un fruit...un fruit étrange qui pousse sur les arbres du Sud. Du corps d'un pendu, une grande gueule de nègre...comme moi.».


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire