vendredi 25 avril 2014

Le voyage de Robey Childs – Robert Olmstead- éditions Gallmeister- 2014.


Le voyage de Robey Childs – Robert Olmstead- éditions Gallmeister- 2014.


En 1863, Hettie Childs somme son fils âgé de quatorze ans de partir à la recherche puis de ramener son mari, soldat de la guerre de Sécession, qu'elle devine en grand danger. Robey Childs va ainsi se trouver projeté en plein conflit, naviguant entre déserteurs, pilleurs et champs de batailles, avec comme seul objectif de répondre au souhait de sa mère.
Plus qu'à un voyage, c'est à une véritable errance qu'est confronté le jeune Robey Childs. Le territoire est transformé en lieu d'effroi, où forêts et chemins deviennent des entrailles meurtries. La description du champ de bataille est parfois à la limite du supportable tant les corps y sont dévastés, minéralisés, vidés de toute humanité. Le territoire et les humains qui le composent semblent se confondre en une seule et même entité meurtrie. Le voyage de Robey Childs est un roman proche d'un chant, d'une épopée, qui ne cesse de vous envoûter par la force de son écriture.
«Les arbres étaient d'un blanc brillant comme de l'os, là où leur écorce noueuse avait été arrachée, et des hommes entiers étaient couchés, rigidifiés dans des postures bizarres, tandis que d'autres semblaient aussi calmes et paisibles dans la mort que s'ils étaient simplement endormis sur un terrain de pique-nique».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire