vendredi 4 octobre 2013

Comment tirer sa révérence- Malcolm Mackay- éditions Liana Levi - 2013.

 Comment tirer sa révérence – Malcolm Mackay – éditions Liana Levi – 2013.


                                  «Personne ne dure jusqu'au bout.»

Comment tirer sa révérence est le second volet d'une trilogie initiée par Il faut tuer Lewis Winter dont le cadre est Glasgow et le personnage principal le tueur à gages Calum MacLean.

C'est sans lui que démarre ce roman. Jamieson, ponte du milieu, confie à une presque légende du métier, Frank MacLeod et son exceptionnelle longévité, une mission simple : éliminer Tommy Scott, jeune dealer dont l'ambition l'amène à faire de l'ombre à ceux déjà installés. Sauf que ce qui ne devait être qu'une formalité se révèle bien vite un guêpier dont seul le calme et la discipline de Calum MacLean pourront l'extirper. Seulement, une question reste posée : n'est-ce pas faire preuve de sentiment, et donc de faiblesse, que de vouloir sauver celui qui à échoué ?
Tout comme dans l'opus précédent, ce qui éblouit dans le style de Malcolm Mackay, c'est sa propension à nous donner foule de détails quant à la mise en place des événements. Dans cet univers où «tout tourne autour du secret et de l'instinct de conservation», porter attention à la moindre et insignifiante secousse devient vital. Le banal quotidien des protagonistes devient alors porteur d'un suspens aussi intense que les scènes de crimes qui les voient agir.
Frank MacLeod se révèle comme le beau et émouvant portrait de cette «vie à ne rien acquérir». Le final de cette sombre et mélancolique trilogie ne s'en annonce que plus admirable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire