vendredi 20 septembre 2013

Les incidents de la nuit – volume 2 – David B – éditions l'Association – 2013.


Les incidents de la nuit – volume 2 – David B – éditions l'Association – 2013.


 Un nouvel album de David B est toujours un événement, qu'il y intervienne en tant que scénariste (Le capitaine écarlate, Terre de feu, Les Faux-visages...), dessinateur (Les meilleurs ennemis...), ou dessinateur/scénariste (l'Ascension du Haut-Mal, Par les chemins noirs, Le Tengû Carré...). Les incidents de la nuit appartient à cette dernière catégorie et fait suite à trois ouvrages publiés entre 1999 et 2002, regroupés l'an dernier en un volume unique chez l'Association. Ce retour éditorial et créatif au sein de cette maison dont il fut un membre fondateur est un autre prétexte pour se réjouir, tant année après année l'Association (avec et sans Jean-Christophe Menu) est parvenu à nous proposer des livres motivants, essentiels et beaux dans leur fabrication. Les incidents de la nuit, 2 est également le retour des personnages fictifs (Emile Travers, personnage au visage bandé...) et réels (Jean-Christophe, le frère...) bien connus des lecteurs de David B. L'univers historique, onirique et littéraire de l'auteur est tout entier dans cette nouvelle proposition. Tant d'inventions, de cohérences et d'éruditions, dans le récit comme dans le graphisme, ne peuvent se résumer. Un livre de David B -et ces Incidents de la nuit peut-être encore plus- peut se concevoir d'un seul tenant ou se picorer à l'envie. La plongée y est vertigineuse. Pour finir, évoquer ce passage sur la mort de Lhôm, le libraire avec lequel toute l'aventure a commencée :
«-La perte de Lhôm serait irréparable!
-Il suffit de mettre quelqu'un d'autre dans sa librairie!
-Il ne suffit pas, un libraire ne naît pas comme ça. Un librairie pousse, grandit comme un arbre. Des saisons passent, il bourgeonne, donne des fruits, perd ses feuilles. Puis il reverdit, il faut du temps du temps pour faire un libraire comme monsieur Lhôm. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire