mercredi 10 avril 2013

François Guérif, Du polar – Entretiens avec Philippe Blanchet- éditions Payot – 2013.


François Guérif, Du polar – Entretiens avec Philippe Blanchet- éditions Payot – 2013.


« -La littérature policière, c'est quoi ?
  • Dorothy B. Hugues : De la littérature. »
    in Polar, printemps 1983
Dès cette citation d'ouverture à ces entretiens avec François Guérif, le ton est donné. Pour quiconque ne sait pas comment expliciter son amour pour le polar, la lecture de cet ouvrage est salutaire. Tout y est dit, et surtout le directeur de collection sait nous transmettre son amour pour cette littérature parfois encore sous estimée. Après lecture de l'ouvrage, on a tout simplement envie -à nouveau – d'être curieux, de fouiner, de se laisser aller à découvrir de nouveaux romans susceptibles de changer votre vie. Tous les ouvrages dont nous parle François Guérif sont emplis d'une histoire, d'un contexte, d'une aventure humaine, qu'il ait connu les auteurs par sa profession (bouquiniste, rédacteur en chef, directeur de collection...) ou qu'il ait appris à les aimer par leur lecture. Tour à tour, on y découvre un Léo Malet touchant, un Ellroy fidèle, un Robin Cook déchirant et sincère. La liste est longue et passionnante. Au delà de ces auteurs qu'il nous raconte ( de Conan Doyle à Westlake, de Siniac à Emily St John Mandel...), ce que nous propose Guérif, c'est une curiosité insatiable, un appétit sans cesse renouvelé. De bout en bout de ces entretiens, il nous embarque avec lui, et parvient à aiguiser notre désir de littérature. On sort de ce livre débordant d'envie, de désir et d'émotion...et ce n'est pas négligeable.


François Guérif à propos de Robin Cook :
« (…) il est pour moi le meilleur écrivain de romans noirs anglais du XX° siècle...Le personnage lui même était fantastique (…) Robin était obsédé par le mal. Il ne supportait pas l'existence du mal dans le monde. Il n'était pas naïf pour autant. Juste il ne supportait pas. »


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire