lundi 1 octobre 2012

Alix Sénator – Les aigles de sang – Valérie Mangin / Thierry Demarez – éditions Casterman – 2012.


Alix Sénator – Les aigles de sang – Valérie Mangin / Thierry Demarez – éditions Casterman – 2012.



Désormais, Alix est âgé de 54 ans et est devenu sénateur tandis qu’Enak n’est plus.
En ce temps où les séries du passé se conjuguent parfois à l’infini afin que jamais la source ne se tarisse, en ce temps de cross-over, de préquelles, de séries dérivées, de one-shot, de retour de… Alix Sénator est une vraie réussite qui gagne le pari incroyable de plonger Alix dans les canons de notre époque tout en nous donnant envie de replonger dans cette grande série.
La grande force de ce Alix 2.0 vient du fait que Valérie Mangin a compris ce qui faisait la grandeur de la série, et qui s’est peut-être perdu avec le temps. Avant de devenir la série pédagogique, prompte à illustrer les manuels d’histoire de nos cours de 5°, avant d’être une série où les spécialistes guettent la moindre erreur quant aux nombres de colonnes qui composent un temple, Alix était une grande série d’aventure, de passion et de mystère. Les albums d’Alix nous faisaient rêver avant de nous donner l’envie d’en approfondir les faits historiques. Que l’on se souvienne de La Griffe Noire, des Légions Perdues, de L’île maudite… autant de titres qui faisaient la part belle à l’imaginaire.
C’est dans cette continuité qu’a décidé de s’inscrire Valérie Mangin. L’album se sert de l’Histoire pour nous faire rêver. Tous les ingrédients sont là : aigles aux serres d’or envoyés par Jupiter, crimes, cruauté…
Le travail de Valérie Mangin fait aussi preuve d’une grande finesse quant aux liens qu’elle noue avec la série originelle. Le lecteur peut découvrir la série avec plaisir sans être appesanti par le poids de cette série aux nombreux volumes. Cependant, le lecteur fidèle sera heureux de découvrir les renvois aux albums de Jacques Martin, notamment au tombeau étrusque.

Au final, Alix Sénator réussit le plus grand défi : nous donner l’irrésistible envie de lire le prochain épisode.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire