lundi 10 septembre 2012

Le terroriste noir – Tierno Monénembo – éditions Seuil – 2012.


Le terroriste noir – Tierno Monénembo – éditions Seuil – 2012.

Addi Bâ, tirailleur sénégalais, est capturé après la bataille de la Meuse. Il s’évade, erre dans les forêts, avant d’être recueilli dans le village de Romaincourt dans les Vosges. Sa couleur et sa tenue n'étant pas habituelles pour cette population, ce n'est que progressivement qu'il va réussir à se faire accepter par les habitants jusqu'à devenir un personnage clé dans l'existence du village. En 1942, il entre en contact avec la Résistance et crée le premier maquis des Vosges. Les Allemands le surnommeront «le terroriste noir». L'histoire nous est racontée 60 ans après par une jeune fille du village qui témoigne à la fois des rivalités familiales, des règlements internes au village et en même temps de l'attachement réel à ce personnage si singulier pour les habitants. Un roman fort où se mêle humour, révolte, histoire et portrait grouillant d'un village. Essentiel, drôle mais bouleversant au final.

«Nous ne savions rien de cette armée de fantômes. Nous ne savions pas qu'à quelques mètres de nos villages, ces gens-là mourraient ou devenaient fous dans des contrées hostiles et pour une cause qui ne les concernait même pas».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire